Fleurs de Bach bio n°20 Mimulus

Référence : NML005
EAN : 4250424181205

En stock Attention plus que 10 produits en stock
Fleurs de Bach bio n°20 Mimulus Agrandir

Produits dérivés

Uniquement web

Fleurs de Bach bio n°20 Mimulus

Référence : NML005
EAN : 4250424181205

En stock Attention plus que 10 produits en stock
  • Assurance & décontraction
  • Courage
  • Qualité bio certifiée
  • Fleur choisie : mimule

Plus de détails

20ml

Conseils d'utilisation : 2x 3 gouttes par jour
9,85 €
Date limite de consommation conseillée : 28-02-2024


  Réduction par quantité x3 x6
Prix ​​unitaire 9,36 € 8,86 €
Économie -1,48 € -5,91 €
Remise -5% -10%
Lemon Pharma

Lemon Pharma est spécialisé dans le développement, la fabrication et la distribution des produits Fleurs de Bach.

» Voir tous les produits

Présentation de Fleurs de Bach bio n°20 Mimulus

LA FLEUR DU COURAGE

Pour le médecin anglais Edward Bach, les causes de nombreuses maladies étaient associées à un équilibre mental perturbé. Il était convaincu que certaines plantes avaient le pouvoir d‘influencer positivement cet équilibre. Il mit au point 38 Elixirs extraits de fleurs et plantes sauvages. Cela marqua la naissance de la méthode des Fleurs du Dr Bach.

1 ELIXIR = 1 ÉMOTION

Parmi les 38 elixirs, vous avez le N°20 Mimulus composé de mimule bio, la fleur du courage. Idéal en cas d’attitude hésitante et craintive face aux problèmes quotidiens. Il vous aide à avoir plus d’assurance et de décontraction.

« Je vois mes peurs, je les accepte et je ne les laisse pas me dominer. »
  • Qualité bio certifiée
  • Méthodes originales d‘après le Dr Bach
  • Méthode de préparation originale : Brandy (et pas d’éthanol)
  • Dilution 1:240

Mode d'emploi

Flacon compte-gouttes 20 ml : 2x 3 gouttes par jour

Ingrédients

Mimule

Une question? Un besoin précis?

Sandra Cascio, Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, ULg

  • Lundi au vendredi de 14h00 à 16h30
  • +(33) 3 66 88 02 34 FR
  • +(32) 2 808 13 51 BE
Contactez notre biochimiste Sandra Cascio

Fiche technique

Forme galénique Liquide
Certificat Bio
Type de thérapie Phytothérapie
Intolérance Sans éthanol
Spécificité Fleurs de Bach

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

  • Argent Colloïdal vaporisateur 20ppm (150ml)

    Argent Colloïdal vaporisateur 20ppm (150ml)

    15,50 €

  • Fleur de Bach Gentian n°12 (Gentian)

    Fleur de Bach Gentian n°12 (Gentian)

    8,80 €

  • Lactiproimmunitum+ Bio

    Lactiproimmunitum+ Bio

    16,90 €

  • Catalogue NATURAMedicatrix

    Catalogue NATURAMedicatrix

    0,00 €

  • Fleur de Bach Honeysuckle n°16 (Chèvrefeuille)

    Fleur de Bach Honeysuckle n°16 (Chèvrefeuille)

    8,80 €

  • Graines de Chia Bio PREMIUM

    Graines de Chia Bio PREMIUM

    5,00 €

Nos clients nous demandent souvent pourquoi ils ne nous retrouvent plus sur les salons et foires bio à Paris ?

Voici ma réponse : Nous considérons Paris comme une ville dangereuse suite aux habituelles violences policières de la police française, comportements violents et démesurés que nous avons pu constater lors des manifestations diverses à Paris, et surtout suite à l’immunité dont bénéficient les forces de l’ordre française de la part de ses autorités et juridictions pour ses comportements que je considère graves, délictueux et dangereux, amenant à des risques de handicaps permanents et même de mort. J’ai donc décidé, moi, marco pietteur, de ne plus risquer l’intégrité de mes collaborateurs et nous ne participerons plus à des foires ou salons bio/santé à Paris tant que cette situation, ces comportements policiers et cette immunité complice de leurs autorités perdureront.
Nous avons vécu des comportements policiers inadéquats, nous en avions fait part à l’ambassade de France en Belgique, celle-ci nous a répondu qu’elle était « désolée »… Nous sommes pas satisfaits de cette pauvre réaction !

— Février 2020

Les réactions des policiers français sont définitivement des réactions dangereuses : cliquez-ici.

Regardez la vidéo --> Nouvelle doctrine de maintien de l'ordre : « Une atteinte grave à la liberté de la presse »