Besoin d'aide ?

Contactez-nous au +33 (0)9 77 42 37 04
Ou par email du lundi au vendredi.

La plupart de nos produits sont éligibles aux remises par quantité

-10% à l'achat de 6 unités

-5% à l'achat de 3 unités

Notre partenaire
Editions marco pietteur

Vaste collection d’ouvrages de référence rédigés par des professionnels de la santé et chercheurs.

» Site officiel
  Editions marco pietteur

Muscles

Le stress quotidien, les exigences de la vie actuelle nous amènent souvent à devoir nous surpasser. Avec le temps s’installe un état de fatigue qui au fur et à mesure devient de plus en plus difficile à récupérer.

Nos muscles perdent en énergie et en vitalité. Nous sommes comme “courbaturés de partout” et sans tonus.

Soutenez votre musculature à l’aide de ces compléments alimentaires.

Filtrer les produits


Voir 1 - 24 de 24 produits

Nos clients nous demandent souvent pourquoi ils ne nous retrouvent plus sur les salons et foires bio à Paris ?

Voici ma réponse : Nous considérons Paris comme une ville dangereuse suite aux habituelles violences policières de la police française, comportements violents et démesurés que nous avons pu constater lors des manifestations diverses à Paris, et surtout suite à l’immunité dont bénéficient les forces de l’ordre française de la part de ses autorités et juridictions pour ses comportements que je considère graves, délictueux et dangereux, amenant à des risques de handicaps permanents et même de mort. J’ai donc décidé, moi, marco pietteur, de ne plus risquer l’intégrité de mes collaborateurs et nous ne participerons plus à des foires ou salons bio/santé à Paris tant que cette situation, ces comportements policiers et cette immunité complice de leurs autorités perdureront.
Nous avons vécu des comportements policiers inadéquats, nous en avions fait part à l’ambassade de France en Belgique, celle-ci nous a répondu qu’elle était « désolée »… Nous sommes pas satisfaits de cette pauvre réaction !

— Février 2020

Les réactions des policiers français sont définitivement des réactions dangereuses : cliquez-ici.